chirurgie hypertrophie mammaire avignonLa réduction mammaire ou chirurgie de l'hypertrophie mammaire :

La plastie mammaire de réduction a pour but la réduction du volume des seins, la correction de la ptose et d’une éventuelle asymétrie, afin d’obtenir deux seins harmo­nieux en eux-mêmes et par rapport à la morphologie de la patiente (deux seins réduits, ascensionnés, symétrisés et remodelés).
L’hypertrophie mammaire est définie par un volume des seins trop important par rapport à la morphologie de la patiente. Cet excès de volume est en général associé à un affaissement des seins (ptose mammaire) et parfois à un certain degré d’asymétrie.
L’hypertrophie mammaire implique presque toujours un retentissement physique et fonctionnel (douleurs du cou, des épaules et du dos, gêne pour la pratique des sports, difficultés vestimentaires). Il existe aussi fréquemment un retentissement psychologique notable.
La chirurgie de la plastie mammaire de réduction se déroule en deux étapes:
• le chirurgien réalise l’ablation du tissu glandulaire en excès, qui est analysé. Il conserve un volume en harmonie avec la silhouette de la patiente et conforme à ses désirs.
Ce volume glandulaire résiduel est ascensionné, concentré et remodelé.
• Puis, il adapte l’enveloppe cutanée, ce qui impose de retirer la peau en excès de manière à assurer une bonne tenue et un bon galbe aux nouveaux seins.
La plastie mammaire de réduction justifie la prise en charge par l’assurance maladie sous certaines conditions.
Cette intervention peut être réalisée des la fin de la croissance mammaire. Une grossesse et l'allaitement restent possible après cette chirurgie, mais il est conseillé d'attendre un an après la chirurgie.
Cette chirurgie qui est peu invalidante, est souvent un grand soulagement pour les patientes, qui retrouve une silhouette équilibrée avec une amélioration esthétique et fonctionnelle.

lifting seins avignon

le lifting des seins ou Ptose mammaire.


La chirurgie esthétique de la ptose mammaire (lifting des seins) a pour but de remettre l’aréole et le mamelon en bonne position, de reconcentrer et d’ascensionner la glande, et de retirer la peau excédentaire, afin d’obtenir deux seins harmonieux, joliment galbés et ascensionnés.
Le lifting des seins (ptose mammaire) est défini par un affaissement de la glande et par une distension de la peau qui l’enveloppe. Le sein est en position trop basse et, de plus, fréquemment «déshabité» dans sa partie supérieure.

La ptose mammaire  peut exister d’emblée mais survient le plus souvent après un amaigrissement important ou à la suite d’une grossesse avec allaitement. Elle peut être:
• isolée, on parle alors de ptose pure
• associée à un certain degré d’hypertrophie mammaire
• on peut, à l’inverse, observer une ptose mammaire dans le contexte d’un sein trop petit (hypoplasie ou hypotrophie mammaires).
La chirurgie esthétique de la cure de ptose mammaire (lifting des seins) consiste à remodeler le sein en agissant sur l’enveloppe cutanée et sur le tissu glandulaire. La glande est concentrée et placée en bonne position.
Il faut ensuite adapter l’enveloppe cutanée, ce qui impose de retirer la peau en excès, de manière à assurer une bonne tenue et une belle forme au nouveau sein.
Ces gestes permettent de replacer l’aréole et le mamelon qui étaient situés trop bas.

En cas de ptose:
• la cicatrice a le plus souvent, la forme d’un T inversé : 
1. péri-aréolaire au pourtour de l’aréole entre la peau brune et la peau blanche,
2. verticale entre le pôle inférieur de l’aréole et le sillon sous mammaire,
3. horizontale dissimulée dans le sillon sous mammaire. La longueur de la cicatrice horizontale est proportionnelle à l’importance de la ptôse.

• lorsque la ptose est associée à une insuffisance de volume (hypoplasie mammaire), il peut être souhaitable de mettre en place, dans le même temps opératoire, une prothèse pour redonner au sein un volume satisfaisant.
Une plastie mammaire pour ptose (lifting des seins) peut être effectuée à partir de la fin de la croissance et, au-delà, pendant toute la durée de la vie.
Cette intervention n'est pas prise en charge par l’Assurance-Maladie.

 

 

 

Augmentation mammaire par protheses.

Le sein est le symbole de la féminité. L'augmentation mammaire ou la l'hypoplastie des seins permet de retrouver un volume et une forme adaptés à votre silhouette.
Cette hypotrophie est souvent mal acceptée physiquement et psychologiquement par la patiente qui le vit comme une atteinte à sa féminité, avec pour corollaire une altération de la confiance en soi et un mal-être, parfois si profond qu'il peut mener au véritable complexe. C’est pourquoi, l’hypoplasie des seins se propose d’accroître le volume d’une poitrine jugée trop petite grâce à l’implantation de prothèses mammaires.
 L’hypoplasie mammaire ou augmentation des seins est définie par un volume de seins insuffisamment développés par rapport à la morphologie de la patiente. Elle peut être la conséquence:
• d’un développement insuffisant de la glande à la puberté 
• d'une perte du volume glandulaire suite à une grossesse, un amaigrissement, des perturbations hormonales…).
• Le manque de volume peut aussi être associé à une ptôse (poitrine « tombante » avec affaissement de la glande, distension de la peau et aréoles trop basses).
Les implants/prothéses mammaires actuellement utilisés sont en silicone, microtexturés.
L'augmentation des seins peut se pratiquer à tout âge à partir de 18 ans, avant si il s'agit d'une malformation du sein ou d'une asymetrie.

Cette chirurgie (l'hypoplasie des seins) à visée purement esthétique ne peut bénéficier d’une prise en charge par l’assurance maladie. Seuls quelques rares cas d’agénésie mammaire vraie (absence radicale de tout développement mammaire) peuvent parfois espérer une participation de la sécurité sociale après entente préalable.

Augmentation mammaire

 

 

Tél. 04 32 40 40 10 / Fax. 04 90 87 35 09

convergence